Définition de la PBA

Dans son premier aspect, qui consiste à se gérer soi-même, la P.B.A. est une méthode simple, car elle consiste à stimuler simultanément par la pression cinq points d’acupressure, ce qui va à chaque fois dessiner sur le corps (et aussi dans le cerveau, puisque chaque point d’acupressure a sa correspondance au niveau des aires cérébrales), un circuit imprimé qui sera spécifique de l’émotion que l’on voudra maîtriser. Il suffira ensuite de grouper ces circuits en protocoles bien précis, selon la problématique à laquelle on voudra apporter une réponse.

C’est une méthode rapide, car en quelques minutes la personne qui l’utilisera se sentira plus sereine et apte à réagir, alors qu’auparavant elle était incapable de gérer la situation qu’elle devait affronter.

C’est une méthode accessible à tous , car toute personne ayant lu les livres du docteur DELATTE ou suivi ses stages de premier niveau (la PBA pour tous), et ayant mémorisé les points d’acupression à stimuler, pourra l’utiliser sans connaissance préalable aucune. Il n’y a aucune nécessité de posséder un savoir d’ordre médical, psychologique, anatomique, ou autre…

C’est une méthode pratique, car elle ne nécessite aucune préparation, aucun rituel, aucun décorum. Ajoutons à cela qu’elle est si discrète que, si le besoin s’en fait sentir, elle peut être utilisée au milieu de la foule, dans le métro, l’avion, une salle d’attente, dans l’incognito le plus complet, sans que le comportement de la personne qui en fait usage attire en quoi que ce soit l’attention des personnes qui l’entourent.

Enfin, autre avantage, et non des moindres, elle peut être utilisée pour aider d’autres personnes, et même des enfants, voire des bébés.

Dans son second aspect, qui concerne l’effacement des blocages émotionnels, il s’agit d’une méthode basée sur les propriétés quantiques du cerveau (comme l’explique le docteur DELATTE dans son livre : « LIBEREZ VOUS DE VOS BLOCAGES ») et que le docteur DELATTE a enseigné aux futurs praticiens dans les stages de niveau 2 à 4.

Les praticiens ayant suivi le cursus complet de formation à la PBA sont donc à même d’une part d’identifier les blocages émotionnels par une étude spécifique du pouls des personnes qui font appel à eux, et d’autre part de permettre leur effacement par l’action conjointe d’une part de la verbalisation (sous certaines conditions) de ces blocages qui permet de les conscientiser, et de la libération d’endorphines liée à l’application des circuits d’acupressure, la libération de ces endorphines modifiant la plasticité synaptique. Les blocages émotionnels sortent alors des zones du cerveau où ils étaient enkystés et sont captés par le cortex préfrontal, dont le rôle est d’évacuer les émotions.

Quelques semaines après une séance, les personnes ayant eu recours à la PBA se sentent radicalement différentes, ayant perdu sans effort et sans douleur leurs blocages émotionnels, elles se sentent infiniment  plus sereines puisqu’elles vivent désormais en plein accord avec leur vraie nature, qui jusque là était perturbée par ces blocages auxquels elles n’avaient aucun moyen de faire face.